6 / Arts en travail social (1). Des acteurs sociaux et la question de l’art.

7_2couv6-site15

 

Dossier coordonné par Guy-Noël Pasquet de l'IRTS du Languedoc-Roussillon

Logo IRTS LR

 

 

Sommaire du numéro 6 (septembre 2001)

 

  • Éditorial. L’art des écarts / Guy-Noël Pasquet, pp. 4-5.

DOSSIER : Arts en travail social (1). Des acteurs sociaux et la question de l’art.

  • La conduite aux frontières… / Guy-Noël Pasquet, pp. 8-9.

Transversalité de l’art

  • Une certaine d(a)nsité du regard / Patricia Vallet, pp. 11-.
  • À l’Artothèque. La culture au service du lien social / Brigitte Portal, pp. 15-.
  • Une écriture en transit. De mémoire d’ateliers dans la géographie sociale : quels espaces permis ? / Gilles Roland, pp. 23-.

L’art, c’est tracer

  • Perte de vue, prise de vue. L’acte photographique : support dans l’accompagnement d’adultes atteint de cécité / Éric Pol-Simon, pp. 33-.
  • Expériences esthétiques en milieu scolaire / Karin Conquet, pp. 47-.
  • Graphisme et peinture. Une langue plastique / Frédéric Charlot, pp. 53-.
  • Histoire d’une action artistique entre un IME et une école primaire / Pierre Lallemand, pp. 63-.
  • Le CRI chantant. L’apprentissage du français par la création musicale / Nathalie Richard, pp. 67-.
  • Il était une fois… La littérature enfantine, facteur de socialisation / Guylaine Olier, pp. 77-.

À la rescousse du soin : l’art ?

  • L’art ne soigne pas. Questionnement sur l’art-thérapie en atelier de poterie / Philippe Costes, pp. 87-.
  • De la musique en travail social. Resocialiser des publics par la communication musicale / Colette Rivemale, pp. 93-.
  • Compagnon de voyage sur les chemins de la création. Des ateliers en foyer d’accueil / Annette Gibert, pp. 101-.
  • Ce que l’art apporte à la psychose (ou inversement) / Richard Lafont, pp. 107-.

Par ailleurs

  • Forum : « art, identité et travail social » / Gérard Moussu, pp. 115-.

achat abonner

2 Comments

  1. Il parait necessaire dans un premier temps de rappeler que l’art tout comme le travail social sont des constructions sociales qui existent hors des consciences individuelles pour reprendre le point de vue theorique d’Emile Durkheim. Et c’est bien a partir des conditions sociales de production de ces deux phenomenes qu’il parait necessaire de reflechir.

  2. Notre reflexion porte specifiquement sur la presence de l’ « art » dans le champ du travail social et plus precisement sur la question de son usage par les professionnels de ce secteur. Que recherchent-ils a travers ce qui pourrait etre considere comme un « outil » et plus generalement qu’est-ce qu’il peut apporter au regard de l’evolution du travail social contemporain ? C’est a cette question que nous allons tenter de repondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>