39 / Des drogues aux addictions. « Shooter » les représentations ?

R55_couv39_web

 

Dossier thématique coordonné par Nordine Touil

Logo IREIS

 

Sommaire du numéro 39 (septembre 2012)

 

  • Éditorial. Quel changement ? / Guy-Noël Pasquet, pp. 4-6.

DOSSIER : Des drogues aux addictions. « Shooter » les représentations ?

  • Un individu désormais addicté ou addictible/ Nordine Ahmed Touil, pp. 7-8.

Des représentations en évolution

  • Société et addiction / Jean-Pierre Couteron, pp. 11-16.
  • Un usage féminin des substances ? / Emmanuelle Hoareau, pp. 27-26.
  • Du plaisir dans les conduites addictives / Céline Chantepy-Touil, pp. 27-36.
  • Soins et dépendance. Dans les centres postcure en addictologie / Anna Rivoirard, pp. 37-45.

Le mot et la chose

  • Des mots en fumées. Grammaire psychanalytique / Julia Monge, pp. 47-53.
  • Le contrecorps de la toxicomanie. Sémiotique d’addicts / David Le Breton, pp. 55-64.
  • De la toxicomanie aux addictions / Gustavo Freda, pp. 65-69.
  • Écouter parler – entendre dire / Marc Levivier et François Péréa, pp. 69-79.

Entre prévention et intervention

  • Un éduc’ en CAARUD / Périne Llari, pp. 81-85.
  • Dope au travail. Environnement et stratégie de soin / Laurent Lizé, pp. 87-92.
  • Obligation de soins et travail thérapeutique / Nathalie Scroccaro, pp. 93-99.

Ailleurs

  • Chronique d’un jeune qui se prenait pour Scarface / Kader Dine, pp. 101-105.

POLYGRAPHIE

  • Usage de la recherche et recherche des usagers / Guy-Noël Pasquet, pp. 115-118.
  • La raison socio-graphique / Christophe Itier, pp. 119-122.
  • Le site qualifiant : un partenariat « triplement gagnant » / Aline Billoir, Clémence De Block et Alice Delboë, pp. 123-129.

achat abonner

2 Comments

  1. aborde sous divers angles ce qui est souvent considere comme un changement de paradigme dans le domaine de la lutte contre les drogues, a savoir le passage d’une specificite dans la dependance liee a la substance consommee, a la categorie de « conduites addictives ». La revue entend interroger plus precisement le discours generalise sur les addictions se focalisant sur le comportement des usagers, en s’efforcant d’apprehender « l’addicte

  2.  ». Ce changement de paradigme s’est effectue notamment grace au succes des neurosciences a mettre au jour les mecanismes cerebraux de la dependance communs a l’ensemble des drogues. L’idee centrale est que toutes les drogues agissent sur le cerveau selon des modalites comparables et sont presentent des dangers a la consommation differents en fonction de l’usage qui en est fait, et non pas en elles-memes 1 . Sommes-nous donc tous des addictes potentiels ou y a-t-il des individus « addictibles » et « non-addictibles », et quels en seraient alors les cadres sociaux determinants ? C’est cette question qui sous-tend ce numero du

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>